Une Le On De D Butant En Import

Le compte rendu de projets agile

Le procès de la reconnaissance du fourrage étudiaient, en utilisant trois groupes des petits de la mouette argentée déduits dans l'incubateur. Les petits du groupe de contrôle se plaçaient aux boîtes avec la nourriture un à un. Les petits de deux groupes expérimentaux s'installaient par deux, mais dans un cas le deuxième petit ne voyait jamais aussi la nourriture, et à deuxième en qualité des paire s'approchait furtivement le petit auparavant nourri dans la boîte. Il se trouva que les petits testés un à un, ne trouvaient pas le plus longtemps la nourriture. Il est un peu plus petit que le temps sur la recherche du fourrage il fallait au petit, l'associé de qui était aussi inexpérimenté, comme lui-même. Le plus vite de la tâche venait à bout le petit se trouvant dans la boîte avec le petit, déjà sachant reconnaître la nourriture.

En changeant ou en éliminant les parties séparées de tels modèles, ont pu révéler les motivations les plus effectives pour la réaction alimentaire. D'habitude le modèle était fixé sur le pivot, qui pouvait hésiter en mesure avec le métronome, de sorte que la vitesse du mouvement du modèle était toujours connue. Dans chaque expérience on présentait au petit en ordre accidentel cinq modèles et on enregistrait de plus le nombre des coups de bec pour l'heure fixée (d'habitude pour 30. La tâche comprenait pour révéler les motivations les plus effectives pour les petits se trouvant dans l'obscurité pendant les jours du moment avant l'expérience. Dans premier trois expériences les petits réagissaient également à tous les modèles, excepté celle-là, qui n'avait pas de bec. Ainsi, est montré que les petits nouveau-nés réagissent pour l'essentiel au bec des parents, et non sur les particularités de la tête (même la présence elle-même de la tête pour les petits de cet âge est insignifiante).

Un autre mécanisme aidant le petit est plus rapide d'apprendre à reconnaître la nourriture, est lié à la présence jusqu'au nid des autres petits. Les coups de bec d'un petit arrivent sont pointés souvent vers le bout blanc du bec d'autre. D'habitude les petits avec l'intervalle environ 12 heures, et vers le moment du petit suivant l'aîné reçoit déjà le fourrage. Si le cadet tente de béqueter pendant un tel affouragement le bec de l'aîné, il peut tomber aussi sur la nourriture. Les observations pendant les nids ont confirmé que parfois les petits trouvent pour la première fois le fourrage notamment par ce moyen.